Société malade / L'administration / Transports, carte améthyste
MàJ 28 juiller 2016      

La carte améthyste en Ile de France

Quels bénéficiaires

La carte améthyste donne une certaine gratuité sur les transports en Ile de France (trains, métros, bus).
Elle concerne, dans les Yvelines (chaque département a ses particularités), les plus de 65 ans "non imposables".
Ceux qui bénéficiaient de niches fiscales (CESU, dons aux oeuvres...) au point de ne pas payer d'impôts pouvaient la demander. Ils bénéficiaient aussi d'un taux réduit de CSG sur les retraites. Il y avait là une double injustice : un effet de seuil brutal (payer 1 € d'impôts fait perdre des centaines d'euros), et un avantage donné selon un critère qui ne sélectionne pas seulement les plus pauvres.
Depuis 2015, la CSG réduite est accordée en dessous d'un plafond de revenus et non plus selon le critère "0 impôts". C'est moins mal.
La carte améthyste a discrètement évolué dans le même sens. Le critère est devenu "0 impôts avant réductions".

Comment l'obtenir ?

Le processus concerne la SNCF, le conseil général des Yvelines (qui finance) et la mairie.
Compter 3 mois de démarches la première fois.
Phase 1 : demander un pass navigo. C'est une "coquille vide", une carte que l'on peut ensuite charger en achetant des forfaits (hebdomadaires, mensuels...). Ce pass est gratuit. On peut le demander par internet (en fournissant via internet une photo), il est expédié gratuitement dans un délai de 3 semaines.
Phase 2 : demander la carte améthyste au service social de la mairie (et non pas à la mairie). Se munir du pass navigo, du dernier avis d'impôts, d'une pièce d'identité, d'un justificatif de domicile. J'ai eu la chance de tomber sur une employée compétente, disponible (aucun autre client pendant les 20 minutes où j'étais là) et formée pour saisir mon dossier dans un ordinateur. On imagine le coût que cela représente !
Phase 3 : 3 semaines plus tard (délai qui m'avait été indiqué), j'ai pu activer mon pass navigo à la gare, dans un distributeur automatique de billets.
Phase 4 : J'ai essayé en vain de l'utiliser. J'ai fait la queue (1/2 heure) au guichet de Montparnasse. L'employé, étonné, a finalement constaté que ma carte améthyste ne serait active que 6 semaines plus tard (le service démarre le 1er d'un mois).
Phases 2bis, 2ter... : La carte améthyste est valable un an. Environ 2 mois avant l'échéance, il faut en demander le renouvellement au service social de la mairie, en espérant ne pas subir un mois d'interruption et ne pas se faire dire que c'est trop tôt.

Comment l'utiliser ?

La carte améthyste rend les transports gratuits en Ile de France les WE.
C'est en semaine que tout se complique, car la gratuité est alors limitée aux zones 3 à 5. Pour aller de Rambouillet à Paris, il faut payer un complément de parcours qui couvre la partie Versailles - Paris et le métro.
Comme ce complément est valable 3 heures, impossible d'en acheter plusieurs, ni même deux (retour). Cela veut dire du temps perdu, un train raté... et que faire en partant d'une station de métro qui ne vend pas de complément de parcours ?
Après avoir demandé à une douzaine d'employés différents, l'un d'eux m'a conseillé d'acheter des billets Paris - Versailles à l'avance. Ils sont à peine plus chers qu'un complément de parcours.

Bilan

Le conseil général s'enorgueillit d'une action "sociale".
Les sociétés informatiques qui ont mis en place un système complexe de relation entre les mairies, les conseils généraux et la SNCF / RATP ont engrangé des bénéfices.
Les services sociaux des mairies recrutent (ou justifient davantage leur existence).

La carte améthyste est un gaspillage de l'argent public et du temps des citoyens. Hélas, ce n'est qu'un petit exemple. Le Revenu de Base devrait remplacer les multiples aides et tarifs sociaux soumis à conditions de ressources.