Informatique / Outils pour une association / Stratégie associative
24 octobre 2014      

Quels logiciels choisir dans une association ?

Système d'exploitation

Voir les articles comparant Linux et Windows.

Une association utilisant des ordinateurs récupérés et anciens gagnera à y installer Linux Ubuntu, pour des raisons d’homogénéité, de performances et de licences. Mais en général, il n'y a pas le choix : Windows est pré-installé sur 99,9% des ordinateurs neufs.

Framasoft
Une alternative Libre, Éthique, Décentralisée et Solidaire
aux logiciels commerciaux.

Logiciels gratuits ou payants ?

L'avantage d'un logiciel gratuit, c'est qu'on peut l'installer sans limite sur tous les postes de travail, qu'ils soient au siège de l'association ou chez un membre.

Ainsi, la secrétaire ou le comptable pourra travailler sur ses fichiers indifféremment au siège ou à domicile. Le travail pourra être réparti plus facilement sur plusieurs personnes (absences...).

A noter que le prix de nombre de logiciels payants se découvre à l'usage. On commence par une version limitée qu'il faut compléter, il y a les mises à jour, les redevances annuelles...

Voir l'article consacré à la comparaison des suites bureautiques Microsoft et LibreOffice.

Suite bureautique ou logiciels spécialisés ?

Cela peut concerner la comptabilité, la mise en page d'une revue, le fichier des adhérents, la gestion d'une bibliothèque, les programmes d'activité...

Les logiciels spécialisés ne sont pas polyvalents. Outre le coût des licences, il faut prévoir pour chacun d'eux une formation ou acquisition de compétences... qui sont perdus quand on change d'attributions. Traiter tous les sujets avec une suite bureautique polyvalente (traitement de texte, tableur) permet de garder le bénéfice de l'acquisition de compétences en changeant de sujet et favorise l'entraide.

A titre indicatif, un tableur maîtrisé permet de diviser par 10 le temps nécessaire au même travail fait à la main. Le ratio passe à 100 quand on maîtrise des fonctions avancées !
En traitement de texte, le gain de temps pour faire une mise en page homogène est également considérable si l'on utilise certaines fonctions telles que les styles.

Consacrer une partie du temps gagné à augmenter ses compétences est éminemment rentable !

Tout le monde est d'accord pour une solution commune.
Laquelle ? La mienne, bien sûr !