Société de consommation / Achats Divers / Robinet thermostatique de radiateur
6 février 2015      

Robinet thermostatique de radiateur
La stratégie de la filière - exemple de Danfoss

Les robinets thermostatiques de radiateurs se grippent au bout de quelques années, ils restent bloqués en position fermée quand ils sont restés fermés plusieurs jours.
Dans un premier temps, il faut ôter la tête et tapoter sur le piston du corps du robinet.

Comment enlever la tête ? Sur les modèles anciens, il suffit de dévisser une vis bien apparente (une minute avec un simple tounevis à panne plate).
Sur les modèles récents, c'est plus simple à faire (30 secondes)... à condition d'avoir compris (compter 2 heures de tâtonnements si vous ne savez pas).
La rubrique "particulier" du site internet de Danfoss ne donne aucune information technique. Pour avoir une explication, il faut chercher longuement dans la rubrique "professionnels"... ou utiliser le moteur de recherche Google. On tombe alors sur une page expliquant le montage / démontage d'une manière particulièrement confuse... elle n'indique même pas de quel modèle on parle !
Quand il y a une vis cachée à dévisser (mon cas), il faut un tournevis spécial (ni plat, ni cruciforme).

Dans un second temps, les blocages devenant trop fréquents, il faut changer les têtes et les corps des robinets. Compter 30€ de fournitures si vous le faites vous-mêmes.
La grosse difficulté sera de trouver le modèle, parmi ceux du marché, qui s'adaptera à votre installation.
La partie travaux est simple. Après avoir vidé l'eau des radiateurs, compter 30 minutes pour le premier échange (il faut apprendre) et 5 minutes pour les suivants.

En passant par un installateur, on dépasse les 100 € par radiateur. Pour ce prix là, on peut prendre le risque de se tromper une fois à l'achat !

Danfoss a comme principal client les installateurs. Ceux-ci ont intérêt à ce que les clients ne réparent pas eux-mêmes, et à facturer cher des interventions courtes.
La conception des matériels est au service de cette stratégie. Réparer demande une compétence que le client n'a pas, mais est très simple pour le professionnel qui fait cela tous les jours.
L'utilisation de vis à tête spéciale prouve qu'il s'agit d'une stratégie délibérée.