Société de consommation / Achats Divers / Prothèse auditive
MàJ 13 février 2017      

Prothèses auditives : des prix scandaleux.
Comment les payer moins cher ?

En avril 2016, j’ai acheté une première paire de prothèses auditives pour des raisons banales : à 70 ans, j’entends mal les aigus. Voici ce que j’ai appris de cette expérience de consommateur.

ORL, audioprothésiste et fabricant

Après avis d’un médecin ORL, le client s’adresse à un revendeur audioprothésiste (Audika, Entendre...) qui propose un appareil fabriqué par Phonax (leader mondial), Siemens (leader en France) ou autre. Les différents revendeurs proposent les mêmes appareils. L’offre du marché, d’environ 500 appareils différents en perpétuelle évolution, est suffisante pour qu'il soit impossible de comparer. L’obsolescence vient à la fois de l’usure et de l’arrivée sur le marché d’appareils plus performants.
Un appareil haut de gamme (à plus de 15 canaux et pouvant atteindre 2000 € par oreille) serait plus délicat à régler. Mieux vaut un appareil moyen bien réglé à un haut de gamme mal réglé.

Informations recueilles sur internet

Associations de consommateurs

Pour Que Choisir (septembre 2015), l’appareillage moyen coûte 3027 € pour deux oreilles, y compris les prestations indissociables : installation, réglages initiaux, et suivi tout au long de la durée de vie des prothèses. Il dure 5 ans. L’audioprothésiste est consulté en moyenne 3 fois par an. 17 % des 6 millions de malentendants seraient équipés, soit 1 millions de personnes (1,6 % des français).
Avec ce ratio, j’estime que les quatre audioprothésistes de ma ville (30000 habitants) suivent 500 clients, soit 125 chacun, soit 8 visites par semaine… on est loin des 35 heures ! Néanmoins, leur chiffre d’affaire annuel serait de 125 x 3027 / 5 = 75700 € hors divers (piles…). On comprend qu'en associant optique et acoustique, comme le fond Optical center et Alain Afflelou, on réduise les frais généraux (local, secrétaire) et que l'on puisse baisser le prix de vente.
Les conseils des médecins ne sont pas toujours désintéressés. Une enquête a chiffré le montant des « cadeaux » offerts aux ORL par Audika et Amplifon. Le budget annuel que leur consacrent respectivement ces deux enseignes tournerait autour de 500 000 € et représenterait 0,55 % de leur chiffre d’affaires !
Le type d’appareil (contour d’oreille, contour à embout ouvert ou intra-auriculaire) n’a pas d’influence sur le prix. Les surcoûts par rapport au tarif moyen constaté dépendent principalement du nombre de canaux de réglage (+ 300 € si plus de 13 canaux), de la position T (+ 200 €) et du Bluetooth (+ 250 €). Enfin, il faut souligner l’importance de faire jouer la concurrence. Les personnes qui ont fait faire plusieurs devis ont vu au final leur facture diminuer de 100 €. Tandis que celles qui ont suivi les conseils de leur médecin ORL ont payé 150 € de plus !

60 millions de consommateurs (novembre 2014) donne des informations semblables

Un discount parisien

Le site http://www.maison-appareil-auditif.com/ indique des prix pour de très nombreux appareils. Il annonce 40 % de rabais. Une transparence rare dans un monde opaque. D’autres audioprothésistes de grandes villes annoncent des rabais importants, mais ils ne donnent pas de prix.

Un test d'audition en ligne

Le site http://www.ideal-audition.fr/test-auditif-en-ligne propose un test auditif en ligne, mais il faut se faire connaître pour avoir le résultat. Cet exemple montre que la technologie permettrait à chacun de faire certains réglages sur ses appareils en se connectant à internet. Les prix s’en trouveraient réduits. Pourquoi ne le fait-on pas ?

Chez l’ORL

Dans la salle d’attente, des papiers indiquent tout le mal qu’il faut penser du tiers payant généralisé.

Première visite, l’ORL constate des bouchons de cérumen. Je lui demande si je peux y faire quelque chose moi-même. Réponse : non. J’ai même une cliente qui vient chaque mois pour cela.
Le nettoyage se fait en trois minutes en projetant un liquide. Lequel ? De l’eau tiède ! Il paraît que l’examen auditif ne peut pas se faire aussitôt. Je devrai revenir. Coût de la visite : 50 €.
Je regrette de ne pas avoir procédé moi-même à ce nettoyage comme je l’ai déjà fait, avec une poire à lavement. On trouve d’autres conseils sur le web. Deux amis médecins généralistes m'ont dit qu’il leur arrive de nettoyer des oreilles « gratis », en fin d’une consultation facturée 23 €, et qu'un examen auditif peut très bien se faire aussitôt après.

Seconde visite, audiométrie avec un matériel ancien. Ils seront refaits par l’audioprothésiste avec un matériel moderne, pour un résultat identique : j’ai atteint un niveau d’audition qui justifie un appareillage.
Il me donne des conseils. Compter 1500 à 1800 € par oreille pour un appareil. C’est cher, mais cela comprend toutes les visites et réglages pendant la durée de vie de l’appareil. Il y a deux bons audioprothésistes proches, Audika et Entendre (devenu GrandAudition début 2017). L’important est d’en choisir un avec lequel on se sente en confiance. Je repars avec un flyer de chacun, dûment tamponné avec le cachet de l’ORL.
Il ne m’a pas parlé de Optical center, le moins cher en 2011 selon 60 millions de consommateurs, et de Audition Conseil.
Coût de la visite : 65 €.

Sur les 115 € des deux visites, l'Assurance maladie m’en a remboursé 45 € et la mutuelle 19 €. Je comprends qu’avec le tiers payant, l’ORL aurait dû m’expliquer de vive voix qu’il me faisait payer 51 € de plus que ce qui m’était remboursé.

En prenant rendez-vous chez Entendre / GrandAudition, la première question que l’on m’a posée est : quel ORL vous envoie ?

Audioprothésiste discount parisien

Mis à part l’éloignement de mon domicile, j’ai été très satisfait du premier contact avec la maison de l’appareil auditif : rendez-vous le lendemain, prêt d’un appareil Siemens moyenne gamme 12 canaux (Pure 3 Primax) sans que j’ai rien à débourser, devis de 990 € par oreille (200 € de prestations et 790 € pour l’appareil). Chargeur Siemens offert en prime (il est facturé environ 200 €).
Au final, j'ai payé 1980 €, dont 239,66 € remboursés par l'Assurance maladie, et 159,76 € par ma mutuelle (c'est peu, mais j'ai choisi un contrat premier prix à 86 € par mois pour deux personnes).
J'ai constaté que la multiplicité des mutuelles complique les aspects administratifs.

Audioprothésiste local (Entendre / GrandAudition)

Faute d’un rendez-vous rapide, j’y suis allé muni des appareils que j’avais en test, en vue d’avoir un autre devis. Il m'a d'abord été dit que « les prix étaient tous les mêmes ». Puis que Optical Center et Alain Afflelou, au départ opticiens, étaient un peu moins cher, mais avec quelle qualité ? Puis que pour proposer un équipement Siemens moyenne gamme à 1000 € par oreille, il fallait les acheter vraiment pas cher au fournisseur. J'ai compris que les marques (Entendre, Audika, Audition conseil, Amplifon…) étaient des intermédiaires qui prenaient des marges importantes.
De formation ingénieur, je n'ai pas été sensible aux arguments qualitatifs et subjectifs tentant de justifier un écart de prix… qu'on a refusé de m'indiquer. J'ai tout lieu de penser que le rabais de 40 % annoncé par le discounter parisien est exact, et que j'ai économisé environ 1300 € par rapport aux marques. J'espère n'avoir à me déplacer que rarement à Paris...

Optical Center

Fin 2016, une amie a obtenu un assez bon rapport qualité / prix chez Optical Center, présent dans ma commune, soit sans doute 25 à 30 % sur les prix habituels.
Un autre s'est fait proposer un appareil Ouizen, nom de commercialisation utilisé par Optical Center qui masque l'origine et rend les comparaisons difficiles. L'appareil serait un Biotone, sous-marque de Siemens. Le rabais annoncé (40%) est sans doute sur-estimé, mais on peut imaginer, en toute opacité, qu'il serait de 25 à 30%.
Les commentaires compétents sur Optical Center que l'on trouve sur internet peuvent être écrits par des concurrents, ils sont suspects de partialité.

Détails annexes

Piles jetables ou accus rechargeables ? J'étais intéressé par l'offre Siemens de piles rechargeables. Mais le budget piles (20 € pour 60 piles, soit 25 € par an) ne s'en trouve guère réduit. Les piles marron 312 se changent au moins tous les dix jours, les piles rechargeables (20 € les deux piles) doivent être rechargées chaque nuit et sont à changer chaque année. Au final, si le chargeur n'est pas offert, le payer 200 € me semble inutile.

La fonction Bluetooth est un équipement à part (environ 280 €) un peu difficile à installer sur sa TV et qui peut s'acheter plus tard. Un casque, qui atténue les bruits ambiants, serait plus efficace. J'en ai un qui me suffit.

Il est curieux que l'ORL et les marques chères insistent sur la confiance qu'on peut leur faire,
alors que pour les aspects financiers, ils ne sont manifestement pas dignes de cette confiance.