Société de consommation / Ecologie / Obsolescence volontaire
MàJ 24 avril 2013      

Exemples d'obsolescence volontaire. Une abomination

En avril 2013, un sénateur a déposé un projet de loi sur le sujet. Il y a 3 aspects :
- La fiabilité. Ne pas fragiliser volontairement certaines pièces. Augmenter la durée de vie (garantie minimale de 5 ans).
- La réparabilité. Un appareil ne doit pas être rendu volontairement "impossible à démonter", mais conçu pour être facile à ouvrir.
- Les pièces détachées. Leur prix doit être minime. Pour cela, les pièces doivent être le plus possible normalisées pour être faites en grand nombre et soumises à la concurrence.

Lave-linge Candy

J'ai acheté un lave-linge en juin 2005. Il est tombé en panne au bout de juste 5 ans et demi.
Les axes des charnières du hublot se sont cassés. Ce sont deux cylindres de 6 mm de diamètre et 20 mm de long en plastique creux enrobés d'une fine couche de métal. Une fragilisation efficace pour un surcoût de production minime par rapport à des axes normaux.
Je n'ai pas réussi à réparer moi-même. Je n'ai pas payé un réparateur, pensant que bien sûr d'autres éléments avaient été fragilisés. J'ai acheté un nouveau lave-linge.
Cela fait plus de 60 kilos de déchets, un désastre pour l'environnement.

Selon son site internet, le "Groupe Candy Hoover poursuit depuis 2000 une politique environnementale ambitieuse qui vise à préserver l’équilibre écologique" !
Effectivement, ils ont économisé du papier en ne répondant pas à la lettre que je leur ai adressée...

Vous imaginez qu'on fasse des machines durant 30 ans ? Qu'est-ce qu'on ferait ? En fabriquer pour ceux qui n'en ont pas ? Mais ils n'ont pas de quoi les payer ! Mieux vaut changer tous les 5 ans les machines des riches.

Lames de rasoir

En 2010, une publicité a attiré l'attention des consommateurs sur l'importance de changer souvent de lames de rasoir : elles étaient représentées sur un élévateur de voiture, permettant de regarder leur état de près.
Comment croire qu'on ne sache pas fabriquer des lames qui durent ?
Le consommateur méfiant que je suis s'est alors demandé si les fabricants, pour vendre leur nouveau modèle, ne réduisaient pas la qualité des lames du rasoir de l'année précédente ? Ce n'est sûrement qu'un cauchemar.

Four

Des parois garanties 10 ans, c'est bien ?
Le piège des fabricants, c'est de garantir une partie, conçue solidement, et d'en fragiliser une autre.
Le programmateur de ce four n'a pas supporté son premier passage à l'heure d'hiver...

J'ai payé 45 € pour un joint de porte, avec 15 jours de délais.

Tondeuse

Le moteur est garanti, pas le reste.
Pourtant, un moteur est plus difficile à rendre solide que la quincaillerie qui l'entoure.
Alors, c'est quoi la raison ?

Nourriture

Effoyable gaspillage : 50% de ce qui est produit partirait à la poubelle (voir article).
En cause les réglements trop stricts appliqués sans discernement, notamment pour la restauration collective (cantines...), et les comportements individuels (l'art d'accompagner les restes serait méconnu).
Face à ce scandale, on monte en épingle une fraude à la viande de cheval vendue pour du boeuf. Une fois de plus, cela se terminera par une nouvelle couche de réglements, au lieu de simplement punir les fraudeurs.
Les industriels concernés retirent du marché les produits mal étiquetés. Cela veut-il dire mise à la poubelle ?
La fraude se révèle répandue. On pourrait réfléchir à ce qui y pousse : concurrence excessive, soif de profits, réglements inapplicables... Dans certains secteurs, est-il possible de respecter la loi sans faire faillite ?
Un élément de solution pourrait être de réduire la pression concurrentielle en taxant davantage les profits et hauts revenus. Pour que le travail bien fait et la qualité du service rendu remplacent un peu la course à l'argent.

Et aussi

Les poêles antiadhésives.

Les appareils électroniques dont la batterie est difficile à changer ou non-standard.

Les ampoules électriques. Les ampoules à incandescence étaient calibrées à 1000 heures, du fait d'ententes illicites entre fabricants, depuis le début du XXème siècle. Les nouvelles, à économie d'énergie, sont en général annoncées pour 8000 heures. Cet argument publicitaire est compensé par un nombre d'allumages limité. Et de fait, elles ne tiennent pas longtemps. Comment croire que ce n'est pas volontaire ?


... ...