Bible et zazen / Le jugement dernier / Transition avec la parabole des talents
août 2011      
Version pdf imprimable 30 Et le serviteur inutile, jetez-le dehors, dans la ténèbre extérieure : là sera le pleur et le grincement de dents !
31 Quand vient le Fils de l'homme, dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il s'assoira sur son trône de gloire.
(traduction littérale)
 

Miniature des frères Limbourg
Jean et Marie... debout près de la croix (Jn 19,25-27)
Le ciel est mon trône
et la terre l'escabeau de mes pieds (Is 66,1)

Une vision symbolique du texte.

Imaginons le texte mis en musique, une symphonie. Le contraste entre les versets 30 (fin de la parabole des talents) et 31 est saisissant.
L'échec et la mort, et soudain, la gloire, les trompettes qui annoncent l'arrivée du Roi.

Quel est celui qui ose venir, triomphant, là où il y a la ténèbre, le pleur, le grincement des dents ?
Un puissant qui écrase les malheureux ? de la même race que celui qui a condamné le serviteur inutile ? qui jetera de même les boucs dans le feu éternel ?

Le "Fils de l'homme" désigne évidemment le Christ. Il est vainqueur. Il est ressuscité, dans la gloire.
C'est l'amour qui est vainqueur. Le paroxysme de l'amour, c'est d'aimer jusqu'à la croix.
Le trône de gloire de l'Amour pourrait bien être la croix.

Le rapprochement n'est pas illégitime : la passion commence au chapitre 26, juste après le "jugement dernier". Matthieu n'a sans doute pas choisi de petites paraboles gentiment morales pour nous y préparer.
Sachant combien nous auront du mal à comprendre, il amène tous les anges à la rescousse. Les anges sont les messagers.
Le Fils de l'homme arrive avec tous ses haut-parleurs. Ils redisent les paroles, toutes les paroles : Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre (Gn 1,1)... La grâce du Seigneur soit avec tous (Ap 22,21).
C'est maintenant qu'elles se réalisent.

La symphonie pourrait évoquer la mort et la résurrection.

Mais alors, qui est le serviteur inutile ? Celui qui est jeté dehors, hors de Jérusalem, quand la ténèbre envahit toute la terre (Mt 27,45) ?
Celui devant qui Pierre pleure amèrement après son reniement (Mt 26,75) ?
Celui qui n'a pas placé son argent chez les banquiers (Mt 25,27) ?
Vous, que dites-vous : Qui est-il ? (voir Mt 16,15)

Il en est un, plus malin que les autres, qui a compris le premier. Il a compris qu'il était vaincu. Il grince des dents.

Suite