Bible et zazen / Partage d'héritage (Lc 12,13-15)
6 septembre 2011      

Un partage d'héritage conflictuel

13 Et quelqu'un lui dit du milieu de la foule : Maître, dis à mon frère de partager avec moi l'héritage.
14 Mais il lui dit : Homme, qui est-ce qui m'a établi sur vous pour être votre juge et pour faire vos partages ?
15 Et il leur dit : Voyez, et gardez-vous de toute avarice ; car encore que quelqu'un soit riche, sa vie n'est pas dans ses biens.
(Lc 12,13-15, traduction Darby)

Un texte décevant

Jésus semble botter en touche. Il laisse l'homme régler seul ses conflits. Lui est ailleurs.

Une lecture attentive

La question est posée par quelqu'un qui a son idée sur la solution au problème : son frère doit changer d'attitude. Jésus est à son service pour cela.

Jésus ne dit pas non. Il pose une question : qui est-ce qui m'a établi sur vous pour être votre juge et pour faire vos partages ?
Il s'agit de vos affaires. Voulez-vous m'établir sur vous pour que je m'en occupe ?

Et il précise sa politique pour que nous puissions le choisir en connaissance de cause : gardez-vous de toute avarice...

Des correspondances

Je suis crucifié avec Christ ; et je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi ; - et ce que je vis maintenant dans la chair, je le vis dans la foi, la foi au fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi. (Ga 2,20)

Le Christ nous mène à la résurrection, mais par la croix.

Un choix

Ou bien je garde mes idées à moi sur ce qui est juste,
ou bien je laisse le Christ vivre en moi, sans savoir où il m'emmènera...