Informatique / Pour débuter / L'explorateur de fichiers
MàJ 8 décembre 2015      

Créer un fichier, c'est bien
Lui donner un nom, savoir dans quel dossier il est rangé, c'est mieux

Ayant un peu de compétences, je dépanne des amis.
Leur problème, dans 80% des cas, c'est de ne pas savoir ce qu'est un fichier, un dossier, un sous-dossier. Ils ne retrouvent plus le travail en cours.
Alors, j'essaye d'expliquer. Je leur demande de passer du temps à regarder leurs fichiers et leurs dossiers avec l'explorateur (à ne pas confondre avec un navigateur), et d'organiser leur rangement.

Microsoft fait tout le contraire. Il veut des consommateurs dociles. Regardez comme c'est beau, mais surtout, ne cherchez pas à comprendre !

Par défaut :
  • l'explorateur affiche des icônes et non pas le détail des fichiers.
  • Le nom des fichiers est tronqué (l'extension, telle que .pdf, n'est pas visible).
  • Le volet d'exploration n'affiche pas l'arborescence des dossiers.

Dossiers, raccourcis, ou bibliothèques ?

Depuis Windows 7, c'est l'horreur. Aux notions de dossiers et de raccourcis s'ajoute une troisième notion, la bibliothèque. Zorro Les débutants manipuleront sans comprendre et souvent sans dommage. Les experts comprendront.
Mais les autres, croyant bien faire, risquent de perdre leurs données.

La bibliothèque est une sorte de regroupement de dossiers, provenant éventuellement de disques durs différents. On peut donc même y trouver deux fichiers du même nom !
Des mots, traduits ou non, apparaissent : Images, Mes images, Pictures, My pictures, Téléchargement, Téléchargements, Downloads. Correspondent-ils à des réalités différentes ? ?

Alors ? Alors, Windows arrive en sauveur, tel Zorro, avec une fonction de recherche avancée. Merci, Microsoft !
Mais si on a effacé des fichiers en les croyant en double, il y a un risque fort de ne plus les trouver, même dans la corbeille.

Avec Windows 10, Microsoft invite fortement à créer un compte, c'est à dire à utiliser son "cloud" (onedrive), sans dire qu'il s'agit d'un stockage des données à distance. Cela peut rendre service (si l'on préfère Microsoft aux offres concurrentes). Mais cela rend la compréhension de ce qui se passe encore plus complexe. Pourtant, n'est-ce pas la moindre des choses que de savoir où ses données sont rangées ?

La solution pour ceux qui n'aiment pas être manipulés ? Je n'en connais qu'une : abandonner Windows, passer à Linux.

Côté vendeur :
Avant de satisfaire des besoins, penser à les créer.

Côté client :
Vouloir comprendre ou pas ? That's the question...