Société de consommation / Commerce / Emballages
12 avril 2014      

Les emballages, au service du consommateur ?

La législation sur l'étiquettage des produits n'a jamais été aussi étoffée. Et pourtant, le consommateur n'a jamais été aussi manipulé.
 

Tomate Ipso Courgette Vilmorin Dans le domaine des semences, le grand méchant serait Monsanto. Vilmorin, Gondian (marque Ipso...) et d'autres seraient différents.
Je veux bien le croire, mais j'aimerais savoir ce que j'achète. Tomate "merveille des marchés", courgette "Belor HF1"... ces semences sont-elles reproductibles ?
L'emballage ne donne aucune information. Le site internet de ces semenciers non plus.
Comment se fait-il que cette mention ne soit pas obligatoire : "Attention, semence non reproductible" ?
Il faut essayer. Après quelques années de résultats médiocres avec des graines récupérées sur les fruits, j'ai décidé d'acheter mes semences par internet, auprès de Kokopelli.

La possibilité de breveter les semences est une abomination. Pour protéger leurs intérêts, les semenciers ont intérêt à rendre les semences non reproductibles. Comme ils le font à grande échelle, ils ont une énorme capacité de nuire : s'ils arrêtent leur production, ce sera la famine.

Regle

Au commencement, Dieu créa le savon.
Le marketing y a ajouté de l'eau, pour majorer le prix tout en diminuant la quantité de principe actif... en toute légalité, puisque la loi n'exige que l'indication du volume. Shampoings Victime de bien d'autres innovations, voici une part de ce qui encombre ma salle de bain.
La croissance retrouvée l'an prochain, ce serait d'en avoir davantage ?      Cliquez sur la photo pour un autre commentaire.

Regle

Toner ICplus La boite de ce toner compatible Lexmark acheté neuf sur E-bay en 2013 est rassurante, avec ses labels qualité ISO. Expédition rapide par le vendeur, ICplus Cartridges Limited à Gloucester (Angleterre).
Pourtant, ni à l'extérieur, ni à l'intérieur, ni sur la facture, la capacité du toner n'est précisée. Seule mention : IC-LE250A11EN. Comprenne qui pourra !

Ayant voulu acheter un toner de 9000 pages (codé "350" chez Lexmark), j'ai supposé avoir reçu un toner de 3500 pages (codé "250" chez Lexmark) et j'ai demandé que l'erreur soit corrigée.
Surprise : le vendeur m'a affirmé que le descriptif de l'objet dans l'annonce précisait bien "3500 pages". Revérifiant, je n'ai pas trouvé où. Après trois échanges de mails, j'ai découvert que c'était dans un encart de type publicitaire qui semblait n'avoir aucun rapport avec mon achat.

L'escroc avait gagné. Je n'ai rien pu faire d'autre que de lui donner une mauvaise note.
Mais au vu de son score (98% d'avis positifs), il est clair que la plupart de ses clients n'ont pas vu l'arnaque : ils croient avoir reçu un toner de 9000 pages.

Regle

Vitamine C


Un tube parmi plus d'une centaine de produits dans ma pharmacie.
Notez les mots les plus visibles. Sont-ils utiles ?
Combien de temps mettez-vous à trouver de quoi il s'agit ? (cliquez sur la photo pour agrandir)

Des produits difficiles à repérer dans son armoire, c'est une incitation à en racheter en cas de besoin.
Une bonne gestion des stocks serait mauvaise pour le commerce...