Bible et zazen / Comment lire la Bible / Cherchez, vous trouverez
MàJ 26 mars 2013      
Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.
Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe on ouvrira. (Mt 7,7-8)
La Bible est (aussi) un matériau
qui nous est donné pour créer du sens.


Le lecteur persévérant de la Bible, face à des paroles difficiles, demande, cherche, frappe.
Mais pourquoi le sens n'est-il pas donné tout simplement ?
Dieu joue à cache-cache, c'est bizarre.

Alors, les éxégètes s'y sont mis. Ils donnent le sens tout simplement (enfin, presque !).
En les lisant, on a l'impression de comprendre. On sait. On devient savant.
C'est alors que Jésus prend la parole et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits (Mt 11,25).
Il semblerait que lire les exégètes éloigne de Dieu !

Le petit, c'est celui qui ne sait pas. Celui qui a des questions sans réponse. Qui demande, cherche, frappe.
Alors, il reçoit... non pas une réponse, mais l'amour de Quelqu'un !
Voir par exemple l'émouvant témoignage d'un truand en prison, André Levet (vidéo de 25')

Le catéchète : "Pourquoi ne récites-tu pas
le 'Notre Père' avec les autres ?"
L'ado : "Je le sais déjà !"

Cela pose un problème de pédagogie. On est habitué en catéchèse à enseigner des réponses, des vérités.
On fait au mieux des savants, en tous cas pas des chrétiens.
Et l'on s'étonne : pourquoi les jeunes ne pratiquent-ils plus après la profession de foi ?


La Vie est le chemin, et non pas l'horizon.

Puisse ce site donner non pas des réponses
mais le désir de chercher "Celui que mon coeur aime".