Bibliographie
MàJ 12 avril 2014      
Hors catégories
Les rares livres que j'ai relus plusieurs fois. Ceux qui, outre la Bible, m'ont saisi, mené plus près du Mystère.

Méditations sur les 22 arcanes majeurs du Tarot
de Valentin Tomberg qui a voulu rester anonyme (préface de Hans Urs von Balthasar).

Dialogues avec l'ange
propos recueillis par Gitta Mallasz.

Une vie bouleversée, Etty Hillesum
voir aussi le "Portrait d'Etty Hillesum" d'Ingmar Granstedt, une merveille.

Zazen, intériorité

Méditation Zen et prière chrétienne Les livres de Karlfried Graf Dürckheim restent ma référence.

Méditer jour après jour, de Christophe André. Une introduction à la pleine conscience, que Thich Nhat Hanh, bouddhiste Vietnamien, fait connaître en France, notamment au village des Pruniers. Un livre qui ne remplit pas la tête avec de belles idées, mais nous invite à pratiquer, notamment par l'attention à une série de tableaux qui sont présentés.

Le pouvoir du moment présent, de Eckhart Tolle. J'étais sceptique quand on m'a parlé de ce best-seller. La justesse des propos de cet homme qui a connu une profonde transformation spirituelle m'a surpris, et bien davantage. Il est dans la ligne de Maître Eckhart, de K. G. Dürckheim, du bouddhisme.

Comment situer le zazen par rapport à l'expérience mystique chrétienne ? Pour le chrétien qui se lance dans l'aventure du zazen, la lecture du livre du jésuite allemand Enomiya Lassalle - un classique - est un éclairage indispensable.

Spiritualité chrétienne

Je suis partie prenante du site de catéchèse biblique symbolique. Ses pages publications Epheta et notes de lecture m'évitent de répéter.

Les écrits d'Alphonse et Rachel Goettmann (leurs livres, mais aussi la revue Le Chemin, leurs articles...) me touchent toujours au coeur. Disciples de K. G. Dürckheim, ils ont créé le centre spirituel Béthanie.

Avec des mots simples, Maurice Zundel ouvre la voie à la mystique la plus profonde. Parmi bien d'autres (retranscriptions de sermons...), je citerais son livre "Morale et mystique".

L'anthropologie évangélique de René Girard met en lumière le désir mimétique, les conflits qu'il engendre et le mécanisme victimaire du bouc émissaire. Elle présente le judéo-christianisme comme révélant l'innocence de la victime sacrificielle. Une révélation insupportable qu'un redoublement de violence cherche à masquer (la "solution finale", c'est la shoah...).

La revue de spiritualité ignatienne Christus est un précieux compagnon sur un chemin spirituel. 4 numéros (consistants) par an la rend abordable à ceux qui ont peu de temps pour lire.

Questions de société

La revue jésuite Etudes, 11 numéros par an, est une référence depuis plus de 150 ans. Les questions de société y sont traitées avec le recul nécessaire, de manière approfondie et objective, par des personnes très compétentes.
Le journal La Croix réussit le tour de force d'associer sérieux des analyses et périodicité quotidienne.

S'agissant de la crise, voir mon analyse de certains d'entre eux :
"Vingt propositions pour réformer le capitalisme" (2012) écrit sous la direction de Gaël Giraud et Cécile Renouard. Bretton Woods, zone euro, monnaie unique... les articles et publications de Gaël Giraud, jésuite, chercheur au CNRS et à l'école d'économie de Paris, sur la situation financière mondiale sont à la fois sérieux et peu suspects de partialité.
"Le prix de l'inégalité" (2012) de Joseph Stiglitz, prix nobel d'économie, décrit les manoeuvres des 1% les plus riches pour s'approprier toujours plus.
"Le capital au XXIème siècle" (2013) de Thomas Piketty. Une analyse magistrale.

Le livre de fin 2010 "L'arnaque" de Jean de Maillard (un magistrat) décrit le monde de la finance au-dessus des lois et des règles.
Le livre sorti en France en mars 2014 "Golden Holocaust, la conspiration des industriels du tabac" de Robert Proctor analyse en 750 pages les documents de l'industrie du tabac (disponibles sur internet). Le résultat est d'autant plus insupportable (un milliard de morts attendus au XXIème siècle) que l'on peut penser que de pareilles pratiques de désinformation existent dans d'autres domaines, là où les enjeux financiers sont importants. Voir un article détaillé du Monde sur ce livre.

L'effondrement des sociétés complexes, de l'américain Joseph Tainter, analysé par Le Contrarien Matin.

Les notes de lecture de Jean-Paul Allétru portent sur l'économie, la finance, la décroissance. De bonnes synthèses en quelques pages d'une quarantaine de livres intéressants de ces dix dernières années.